INFORMATIONS CONTACTS PRESSE CRÉDITS LINKS NOUVELLES    
PROGRAMME             .ENG  .ESP  .ITA   
MUSICIEN
   Luca Recupero
.Imprimer .Envoyer à un ami
Biographie
Luca Recupero est né à Catane en 1973. À l’âge de 13 ans, il a commencé à étudier la musique et la basse électrique avec Enrico Scandurra, En 1991, il s’établit à Bologne où il approfondit la connaissance des nouvelles technologies musicales, qu’il utilise dans le cadre de son activité professionnelle d’ingénieur du son. Parallèlement, il commence à étudier les cultures musicales de la tradition orale et se diplôme au «Dams» de Bologne en histoire des instruments de musique. À la même période, il suit aussi bien le circuit du jazz de la musique expérimentale et électronique que la «Scuola Popolare di Musica Ivan Ilitch», où il découvre les traditions musicales de la Méditerranée et étudie le tambourin sicilien avec Fabio Tricomi. En 1996-1997, il fait des études à Amsterdam, où il redécouvre un autre instrument de la tradition sicilienne: le marranzano, qu’il étudie de manière plus approfondie également grâce à un Master en ethnomusicologie à la «School of Oriental and African Studies» de Londres (2000-2001). Durant ce séjour, il a également la possibilité d’étudier pendant un an la musique indienne et le tabla avec Pandit Vishnu Sahai de Bénarès. Comme musicien, compositeur, éducateur, il joint l’étude et le respect des instruments et les modalités traditionnelles de la pratique musicale avec la recherche d’une dimension interculturelle, et avec une attitude expérimentale issue de la tradition occidentale et du jazz. Parmi ses expériences les plus importantes, citons : les sonorisations pour des ateliers et des spectacles de théâtre dirigés par Enzo Alaimo (Catane, 1987-1988) ; la réalisation de la bande originale (musiques originales et musiques d’archives) du documentaire vidéo Transe, rituali, musica: un viaggio attraverso il tarantismo, présenté à Bologne, Lecce et Cagliari (Bologne, 1995-1996); les enregistrements et les performances avec l’ «Orchestra di Rumore da Camera» dirigée par Massimo Simonini (Bologne, 1996); les performances avec l’«Orchestra Gamelan Giavanese» dirigée par Heinz (Amsterdam, 1996-1997); la collaboration artistique et la supervision technique des interfaces numériques pour le groupe de musique électro-acoustique «King Kong Party» (Italie, 1997-1998); les performances musicales (Hollande, Belgique, Suisse, Italie) et les enregistrements discographiques (CD 4 Daze, FFRR 2000, Amsterdam 1999) avec le quintette international «Electric Fans» (Amsterdam 1997-1999).
 
PARTICIPER À LA SOIRÉE DU
.5 giugno
.2002 .2003 .2004 .2005 .2006
Avec la collaboration de Avec la contribution de Organisation et production