INFORMATIONS CONTACTS PRESSE CRÉDITS LINKS NOUVELLES    
PROGRAMME             .ENG  .ESP  .ITA   
COMÉDIEN
   Maddalena Crippa
.Imprimer .Envoyer à un ami
Biographie
Maddalena Crippa débute sur les planches du Piccolo Teatro de Milan, alors qu’elle a à peine plus de dix-huit ans, lorsque Giorgio Strehler - l’un des plus grand metteurs en scène italiens - lui exprime son admiration en lui confiant le rôle de Lucietta dans Il Campiello, pièce avec laquelle elle fera une tournée prestigieuse à Paris, Berlin, Moscou et Varsovie… Cela ne pouvait qu’être le prélude d’une grande carrière au cours de laquelle la comédienne - sans aucun doute l’une des plus fascinantes, des plus complètes et des plus versatiles du théâtre italien - a collectionné des succès nationaux et internationaux à travers des spectacles en tout genre et des personnages d’une grande profondeur. Après ces débuts fulgurants, elle aborde de nombreux grands rôles: en 1980, elle joue le rôle de Lady Macbeth, sous la direction d’Egisto Marcucci, puis Luca Ronconi lui demande de jouer dans La comédie de séduction de Schnitzler, grâce à laquelle elle obtiendra le prix Borgio Verezza comme meilleure comédienne. En 1985, elle interprète également Léonide et Phocion dans le Triomphe de l’amour de Marivaux, mis en scène par Antoine Vitez.
Massimo Castri la dirige dans Phèdre de D’Annunzio, tandis que dans le Titus Andronicus de Shakespeare, mis en scène par Peter Stein, elle sera Tamora. Elle interprète ensuite une intense Nora dans La maison de poupées d’Ibsen, la noble Cornelia et la gouvernante Rosa dans L’Attesa de Binosi, mis en scène par Cristina Pezzoli. Elle participe au festival de Salzbourg de 1994 à 1997, jouant en allemand le rôle de la luxure (Buhlschaft) dans le Jedermann d’Hofmannsthal.
En 1996, avec la mise en scène de Peter Stein, elle interprète Elena dans Oncle Vania de Tchekhov, qui débute à Moscou et remporte le prix du meilleur spectacle au Festival d’Édimbourg. Elle joue ensuite le rôle principal dans Pierrot Lunaire de Schönberg, mis en scène par Le Moli et, durant cette même période, elle se confronte avec le genre du récital musical, qui lui permet d’obtenir d’excellents résultats grâce à une tournée dans toute l’Italie avec deux spectacles: Canzoni italiane tra il 1919 e il 1939, et Canzonette vagabonde. Admirée et récompensée (elle obtient en 1994 le Masque d’argent comme meilleure actrice et, en 2004, le prix Duse), elle suit un parcours versatile et jamais couru d’avance qui lui permet de mener une recherche théâtrale intelligente en collaboration avec différentes metteuses en scène, comme par exemple Cristina Pezzoli qui la dirige dans Sboom!, sans toutefois jamais abandonner les spectacles musicaux ou la prose classique, le cinéma ou les engagements internationaux.
 
PARTICIPER À LA SOIRÉE DU
.12 giugno
TEXTE DE
.E. L. Doctorow
MUSIQUE DE
.Germano Mazzocchetti
.2002 .2003 .2004 .2005 .2006
Avec la collaboration de Avec la contribution de Organisation et production